Buddha bowl

Buddha bowl

Le buddha bowl, tout comme le poke bowl, est la tendance du moment. Cela signifie littéralement « bol de bouddha ». Certains y voient un lien lointain avec le ventre rond de Bouddha, d’autres pensent que le buddha bowl trouvent ses origines dans l’unique bol que possédaient les moines bouddhistes pour demander l’aumône et d’autres enfin pensent que ce plat a été nommé ainsi car sa finalité est très proche de la philosophie bouddhiste et de l’alimentation saine qu’elle prône.

C’est certainement avec un peu de tout ça qu’est né le buddha bowl, en pleine vague des recettes « healthy », des recettes « green food » et du retour des produits simples et bons. « Nous sommes ce que nous mangeons » après tout, non ?

Ce bol réunit tous les ingrédients nécessaires à un vrai repas. Il est imaginable et composable à l’infini, il peut se préparer à l’avance, il peut se manger froid, tiède ou chaud, il s’emporte facilement au travail (sur un coin de bureau, c’est mieux qu’un sandwich plein de conservateurs acheté au distributeur ou un plat industriel réchauffé dans un four à micro-ondes…). Bref, le buddha bowl n’a que des avantages !

Il sera généralement composé des ingrédients suivants :

  1. Des céréales : riz, maïs, blé, épautre, orge, avoine…
  2. Des légumineuses (ce sont des plantes dont les fruits sont contenus dans des gousses). L’intérêt est leur grande quantité de protéines végétales, de fibres, de minéraux et de vitamines. On retrouvera par exemple les lentilles, les petits pois, les pois cassés, les haricots (verts, rouges, mungo), les flageolets, les pois chiches, les fèves…
  3. Des légumes crus ou cuits et/ou des fruits crus ou cuits : tomates, carottes, fenouil, poivrons, aubergines, avocats, fraises, framboises, mûres, ananas, pommes, poires, figues, melon, pêches, pamplemousses, oranges…
  4. Des fruits oléagineux riches en matière grasse : amandes, noix (standard, macadamia, pécan, du brésil), noisettes, pistaches, pignons de pin…
  5. Des graines : de courge, de tournesol, de lin, de sésame, de chia, de pavot, de moutarde…
  6. Un assaisonnement : ciboulette, persil, menthe, estragon, aneth, jus de citron…
  7. Une sauce : avec une base de yaourt, d’huile d’olive, d’huile de noisette ou de noix…

L’association de ces ingrédients fait que le buddha bowl est un plat complet. Il pourra être un plat végétarien ou végan en fonction de la composition choisie. On pourra également y ajouter des protéines animales de type oeufs, dinde, poulet, crevettes…

Les possibilités de combinaison sont donc très nombreuses et vous n’aurez que l’embarras du choix. Un buddha bowl peut quasiment être unique…

Voici les ingrédients de celui que je vous propose :

  • riz basmati
  • avocat
  • tomate
  • salade verte avec des cerneaux de noix
  • oeuf dur
  • graines de courge, de tournesol et de lin
  • sauce 1/2 yaourt bio nature, huile d’olive, sel et poivre + ciboulette
Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts

Soupe chinoise au poulet grillé et nouilles soba

Soupe chinoise au poulet grillé et nouilles soba

Direction l’Asie aujourd’hui avec une recette de soupe chinoise au poulet grillé et aux nouilles soba J’adore les parfums de la cuisine asiatique et l’idée qu’une soupe peut faire un repas complet en y associant des pâtes, des légumes, de la viande ou du poisson. […]

Tomates d’amour au caramel de vinaigre basalmique

Tomates d’amour au caramel de vinaigre basalmique

Elles sont belles ces petites tomates d’amour au caramel de vinaigre balsamique ! Elles seront parfaites ces petites tomates d’amour  pour un apéritif vite fait ou non, pour les fêtes, pour la Saint Valentin… bref, que d’occasions d’en préparer. Prêtes en 5 minutes, qui dit […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *